Testez votre site le plus tôt et le plus souvent possible

Arrivé à ce stade vous devriez avoir écrit le contenu de la plupart des pages de votre site. Que vous ayez déjà travaillé sur la page d'accueil ou pas, verrouillez-la pour la garder cachée. Créez une page blanche pour faire office d'accueil. Puis publiez le site.

C'est cette version publiée, sans « home page », que vous allez faire tester


Pourquoi tester à ce stade de la création du site

Regardez une nouvelle fois la liste de questions constituée durant la première étape. Vous devrez les avoir en tête pour mener la première partie des tests, pour vérifier qu'elles sont pertinentes et que vous y répondez bien. Mais aussi pour découvrir, éventuellement, de nouvelles questions que pourraient se poser vos lecteurs.


En testant votre site rapidement et régulièrement, 

vous améliorez d'autant la pertinence de votre site.


Testez votre site par vous-même 

Tester vous-même votre site est une bonne première étape. Mais prévoyez tout de suite d'inviter des lecteurs potentiels à tester votre site lors d'une deuxième étape.

Mettez-vous à la place de votre lecteur pour tester le plus objectivement possible votre site web. Posez-vous les questions qu’ils se posent. Par exemple : 

  • Où se trouve cette entreprise ? 
  • Combien coûtent les produits proposés ?
  • Qui sont leurs clients ?
  • Sont-ils satisfaits des produits ? 

Ce ne sont que des exemples, mais ils illustrent comment vous pouvez jouer à être “le lecteur de votre propre site”.


À chaque question que vous vous posez en tant que lecteur,
cherchez la réponse uniquement dans les onglets et les pages,
pas dans votre mémoire.

Ainsi, si vous trouvez des questions qui n’ont

  • pas de réponse immédiate ;
  • sont cachés sous le mauvais intitulé ;
  • proposent des réponses insatisfaisantes ;
vous saurez qu'il faut enrichir le contenu, voire même ajouter des pages à votre site pour y répondre correctement.


[ ! ]

Ne vous contentez pas de ce seul test : vous connaissez trop bien le contenu de votre site.
Votre esprit risque de vous jouer des tours et de vous faire rater des manques ou des faiblesses dans le contenu.


Testez votre site avec de vrais lecteurs

Il n’existe pas de manière universelle de tester un site ; les méthodes varient en fonction de son contenu. Cependant, nous pouvons vous conseiller une manière de procéder.


Devez-vous dire à vos lecteurs qu’ils participent à un test ?

  • Parfois, mieux vaut ne pas leur dire que vous notez mentalement ce qu’ils font et comment ils le font. Vous pouvez même les regarder visiter le site sans qu'ils se sachent observés.
  • Si vous leur assignez une tâche — trouver l’adresse de l’entreprise ou le prix d’un service —, dites-leur que le but est de tester le site pour l’améliorer.
  • Si des utilisateurs savent qu’ils testent un site, ils se posent beaucoup de questions et doutent de leur manière de naviguer dans votre site. Rassurez-les ! C'est le site qui est testé, pas ses lecteurs. Et il n'existe pas de manière correcte ou incorrecte de naviguer dans un site web.

Les défis 

  • Plus vous apparaissez comme un « observateur neutre », plus vos chances de glaner des informations utiles augmentent.
  • Évitez d’expliquer ou de montrer quoi que ce soit. Vous pouvez être tenté d’attraper la souris ou de pointer quelque chose à l’écran. Parfois même, vous risquez de perdre patience. C’est normal... Et surtout ! N'en faites rien.
  • Laissez les testeurs agir par eux-mêmes. Laissez-les lire ou pas, cliquer sur les liens ou pas... Rappelez-vous : c’est comme ça que vos “vrais” visiteurs vont se comporter. 
  • Encouragez-les à commenter et à exprimer leurs pensées à haute voix pendant qu’ils naviguent sur votre site.
  • Ne prenez pas les remarques personnellement. Les critiques sont difficiles à entendre et à accepter en général. C'est encore plus vrai lorsqu'elles portent sur le site dans la création duquel vous avez investi beaucoup d'énergie. Envisagez de déléguer le processus de test à une personne de confiance si vous craignez de mal supporter cette épreuve.
  • À la fin du test, demandez au testeur ce qu’il a aimé ou pas. Prenez note de ses remarques en restant neutre. Vous n’avez pas à vous défendre ou à vous justifier. Vous cherchez juste à améliorer votre site pour qu'il plaise à vos lecteurs, leurs critiques vous aident à y parvenir.

Répétez ce processus de test avec des personnes différentes,

sans vous forcer ou vous prendre pour une agence de sondage ;-)

Régulièrement,

  • demandez à un enfant de naviguer sur votre site et d’essayer de trouver les réponses à quelques questions ;
  • recrutez quelques personnes âgées, elles font de merveilleux testeurs ;
  • invitez des testeurs réellement intéressés par ce que vous présentez dans votre site. L’opinion de personnes vraiment étrangères à votre sujet vous aiderait trop peu ;
  • si vous avez l'opportunité de le faire, n'hésitez pas : sollicitez l’avis d’un professionnel.

Répétez ce processus de test jusqu'à ce que vous n'appreniez plus rien de nouveau. Faites alors le bilan des remarques positives et négatives. Enrichissez la liste des questions que se posent les lecteurs. Puis modifiez le contenu de votre site pour qu'il réponde encore mieux aux attentes de vos visiteurs.


La phase de test est un long travail compliqué ? Pas vraiment ! 

Rappelez-vous. Vous construisez ce site web pour vos lecteurs, pas pour vous. La curiosité et l'envie de bien faire rendra tout ceci à la fois automatique et passionnant.

En devenant à l'aise avec le processus de test de votre site, au plus près de vos lecteurs et de leurs besoins, vous aurez des résultats digne d'un “pro du web”. Et si vous en ressentez le besoin, vous pourrez d'autant mieux choisir et communiquer avec un spécialiste.


Observez comment les lecteurs trouvent, ou ne trouvent pas, les réponses à leurs questions 

À ce stade, assurez-vous que :

  • l’organisation et les noms de vos onglets permettent aux testeurs de savoir où trouver les informations qu’ils cherchent ;
  • pour chacune des grandes questions des testeurs, il y a un onglet évident sur lequel cliquer ;
  • les titres de vos blocs de texte permettent de survoler le contenu d'une page pour atteindre directement le chapitre qui intéresse le lecteur ;
  • vous n’avez pas de sujets cachés derrière de mauvais titres ou dans une page inappropriée ;
  • pour les testeurs, la navigation passe aussi naturellement par les onglets que par les liens internes placés aux endroits clés du texte.
Débutez les tests de votre site le plus tôt possible ; renouvelez-les autant que nécessaire

___

Profitez de ce que vous avez appris pendant ces tests et consultez les pages dédiées de ce guide pour facilement :

  - revoir les titres des chapitres et des pages pour qu’ils reflètent précisément le contenu qu’ils présentent ;
  - peaufiner vos liens pour mettre en évidence les mots clés pertinents ;
  - améliorer la navigation entre les pages du site pour renforcer le confort d’utilisation ;
  - grouper les onglets par thématique afin que vos lecteurs comprennent encore plus naturellement l'organisation de votre site.